Répartition des tâches

J’ai fait ces dessins en 2011.
Depuis, j’ai eu des enfants…
En 2011 j’avais, des idées féministes oui, mais un peu mal formulées. J’avais, entre autre, vaguement conscience que les injonctions sociales faites aux hommes et aux femmes n’étaient pas les mêmes. Et qu’elles étaient injustes.
Devenir mère m’a fait expérimenter le déséquilibre hallucinant.
En plus des tâches qui incombaient auparavant aux femmes (en gros, s’occuper des enfants et du foyer) ,et que les femmes continuent très facilement à s’attribuer elles-mêmes (après-tout, ce sont elles qui ont porté le bébé pendant 9 mois, et puis le papa retourne bosser si tôt que le pli est vite pris…), s’ajoutent souvent une pression qui était avant l’apanage des hommes (rapporter de l’argent et développer sa vie professionnelle…).
Quand on y regarde de plus près, on ne peut d’ailleurs que constater que certaines occupations sont bien mieux valorisées que d’autres ! Que pensent certains tacitement des personnes (le plus souvent les femmes), qui délaissent leurs carrières pour s’occuper de leurs enfants ? Allons, avouons-le… qu’elles se font entretenir pour ne rien faire de bien intéressant ? Or, je vous assure, si on y réfléchit un peu, accompagner un enfant qui grandit n’est ni facile, ni inintéressant !!!
Alors ? Pourquoi penser que s’occuper de nos progénitures est, comme qui dirait, une corvée ??? 🤔Parce que c’est difficile ? 😬 Parce que c’est ingrat ? 😑 Ou peut-être parce que ça a toujours été un truc réservé aux femmes ? 😆
En tous cas, moi, j’aurais du mal à abandonner complètement mon travail, et je suis épatée par celles et ceux qui le font.
Dans ma vie, je dois l’avouer, élever de petits êtres humains est le truc le plus ambitieux que j’ai jamais tenté ! 😳
Et je me sens bien chanceuse de ne pas être seule pour le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string eHRFua to the field below: