L’heure du DODO

Un souvenir du mois d’août, quand en pleine canicule, le petit réveillait le grand, ou l’inverse, je ne sais plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string kpdoKO to the field below: