Projet « NAISSANCE » /////// introduction à propos de la douleur

Quelques années après les notes de blog faites ici à ce sujet (« primipare » première, deuxième, et troisième partie) je suis fébrile de commencer à partager avec vous un chapitre de mon prochain livre sur le sujet de la naissance.

Je fais cette bande dessinée en espérant très fort qu’elle donnera confiance en elles à toutes les femmes qui la liront et qu’elle éclairera tous ceux qui s’y intéresseront.

Dans ce livre, je voudrais transmettre tout ce que j’ai appris, pour que vous sachiez :

  • ce qui se passe dans le corps d’une femme enceinte (dans votre corps ?) lorsqu’elle accouche,
  • ce qui provoque la douleur lors de l’accouchement,
  • ce qui empire la douleur,
  • ce qui génère carrément de vraies séquelles et de vraies souffrances,
  • ET SURTOUT, tout ce qu’il faut savoir pour éviter de souffrir et vivre ce moment extraordinaire dans les meilleures conditions possibles !
  • (et puis aussi, j’espère, rigoler un peu, parce que j’aime bien rigoler, pas vous ?)

21 comments

  • La bd tombe au bon moment, vraiment et quel soulagement. Les femmes ou les hommes ont tellement de jugement sur ce moment qui peut devenir une réelle souffrance pour la mère. Souffrance physique et psychologique.
    Merci c’est juste génial d’en parler !

  • Merci vraiment vraiment beaucoup pour cette bande dessinée et les précédentes qui m’ont apporté des réponses à tant de questions que je me posais et m’ont permis de découvrir des éléments que je ne soupçonnais même pas! Toutes mes amies ont des enfants et me répondent différemment quand à la douleur. Certaines sont complètement traumatisées, d’autres n’ont même pas crié!

    Je suis dans un projet bébé, l’accouchement m’a toujours fait extrêmement peur mais j’ose enfin sauter le pas!

    J’ai hâte de lire la suite ! Merci encore !!

  • Hello, je comprends ce que tu dis. J’ai écrit et illustré un bouquin qui parle de ça, la grossesse et l’accouchement naturels pour vulgariser et expliquer simplement ce qu’il se passe pour mieux vivre sa grossesse et son accouchement. Bonne création !

  • Waouh mais je suis fan
    c’est tellement vrai, je partage sur mon fb perso, mais aussi sur ma page Gwen rêve d’être sage femme !

    merci de cette bd qui est vraiment « juste » !

    Gwen

  • Merci pour cette BD ! Je voudrais juste ajouter que certes la douleur est subjective, mais elle a aussi une grande part objective : je veux dire qu’objectivement chaque accouchement, même pour une même femme, est différent et génère (ou pas !) une douleur qui lui est propre, suivant la position du bébé, la réaction du col, le contexte etc. Si certaines souffrent plus ou moins que d’autres, ça ne me semble pas être QUE une perception subjective, aussi légitime soit-elle.

    • Bien sûr, il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur la douleur, c’est pourquoi j’ai intitulé cet extrait « introduction à propos de la douleur » ;^)

  • Merci pour cet article! Je pense que ça n’aide absolument pas de dire aux femmes qu’elles vont souffrir le martyre en accouchant. Anticiper la douleur peut être douloureux! Ma mère m’avait dit qu’elle n’avait souffert à aucun de ses 3 accouchements alors je partais avec l’idée que ce n’était pas la mort.
    Mon accouchement s’est bien passé, ça a été long et fatigant mais j’étais tellement impatiente de voir mon bébé que ça ne m’a pas paru une épreuve. Je dirais que ça a été davantage un parcours sportif qu’une souffrance à hurler à pleins poumons.
    J’ajouterai que je considère l’accouchement comme une formalité par rapport aux épreuves rencontrées pour élever un enfant.
    Maintenant ma fille a 12 ans, quand elle est horrible avec moi parce que je la contrarie et que je tiens bon, ça c’est plus douloureux que l’accouchement pour moi.

    • Ah oui, devenir mère est le début de tout un tas de défis à relever, j’en suis persuadée !
      Je suis tout à fait d’accord pour dire que dire aux femmes qu’elles vont souffrir ne les aident pas à ne pas souffrir BIEN AU CONTRAIRE.
      Je parlerai de cet aspect là plus tard, dans un autre chapitre… ;)
      Bon courage pour la crise d’adolescence qui apparemment peut être douloureuse aussi.

  • Bonjour, je suis passée il n’y a pas si longtemps par là (mon petit loup à 5 mois) or je ne me reconnais jamais dans les témoignages sur les accouchements….. Moi aussi, peur panique de l’accouchement vis à vis de la douleur (c’est mm le premier mot que j’ai donné à la sage femme lorsqu’elle me demandait comment je voyais ça…) Et puis après une grossesse parfaite et bien …j’ai accouché par césarienne programmée. Et ….. Ça n’a absolument rien a voir…. C’était ambiance « opération »…. Le matin tu te lève et tu vas a l’hôpital et d’un coup, par magie, bébé est là ! C’est en discutant avec mes amies de leurs expérience et en lisant des témoignages comme le tien, que petit a petit le sentiment de ne pas « mériter » son bébé est venu, c’était presque trop simple… Je me sens plus comme le père que la mère… La césarienne est tellement différente ! Je ne sais même pas ce qu’est une contraction! La douleur, elle est venue après et elle n’a rien a voir avec les douleurs d’ un accouchement! Après je ne me plains pas mais je ne me reconnais vraiment en rien dans toutes ces histoires et c’est difficile à partager! Bref j’ai pas vraiment l’impression d’avoir accoucher….. En tout cas, merci pour ton blog!

    • En effet, une césarienne programmée est certainement un accouchement très différent d’un accouchement par voie basse qui se déclenche tout seul… Mais chaque accouchement n’est-il pas différent ? Chacune à notre façon, on en est pas moins maman ! Je ne peux pas trop imaginer ce que tu as vécu, et il est vrai que pour ce livre, je vais surtout m’attacher à parler de physiologie. Je ne crois pas que je vais beaucoup aborder la césarienne. Une amie m’a aussi confié qu’elle se sentait souvent à part, du fait d’avoir vécu une césarienne. Donc, tu n’es pas la seule à ressentir ça, je crois.

  • Je trouve ta bd très bien…Tu abordes un peu toutes les façons de voir les choses et par rapport à objectivité et subjectivité….je suis d’accord que la douleur est complètement subjective…un accouchement très rapide peut être très bien ou très mal vécu….pareil pour un Accouchement très long…Certains bébés qui ne sont pas très bien placés..passent très bien et très facilement pour la maman…..bien sûr, il y a parfois des explications « rationnelles « quand c’est difficile et douloureux…mais il y a toujours des contre exemples …alors, faut pas trop se prendre la tête avec ça…
    Il me semble que la physiologie, c’est super important d’en parler d’une manière simple facile à comprendre, et pleine d’humour comme tu le fais..Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string jUAaGe to the field below: