Gomezilla

La dreamteam des Tounuz’? Tu parles d’une bande d’imbéciles. Quand je les croise, un soir de Festiblog, Maadiar Wouzit Dromadaire bleuet Thomas Mathieusont certes un peu éméchés (aux soirées du Festiblog on distribue de l’alcool gratuit, alors qu’on ne s’étonne pas) mais ne me paraissent pas plus louches que n’importe lequel des autres énergumènes présents. Eux et moi, ce soir là, ne nous adressons pratiquement pas la parole. Pourtant, quelques temps après, je découvre avec stupéfaction l’une de leurs oeuvres sur le net… Cette histoire de BD, élaborée à la manière d’un cadavre exquis, met notamment en scène une jeune femme, non seulement blonde et dénommée « Lucille Gomez » mais surtout… complètement nue ! C’est alors que mon copain de l’époque me dit l’air consterné : « tu pars un weekend à Paris -pour le boulot- et quand tu reviens, des types te foutent à poil sur internet. Peux-tu me rappeler quel est ton métier ? ». Cette dreamteam, ce cauchemar, sur le moment, je les ai détesté. Quelle bande d’imbéciles. Je ne voulais PLUS JAMAIS EN ENTENDRE PARLER. Finalement, au fur et à mesure qu’ils avançaient dans leur récit foutraque, j’ai lu, et j’ai trouvé ça drôle. Et puis, j’aime bien leurs dessins. Aujourd’hui, presque 2 ans après, ils sortent leur histoiresur papier. Vous pourrez vous procurer ce récit complètement déjanté et invraisemblable au prochain Festiblog L’adorable Lillay a aussi participé. Et moi, à cette occasion, comme ils me l’ont proposé, je leur ai fait un dessin, pour une page, à la fin. Comme quoi, c’était des imbéciles, mais j’ai changé d’avis.

11 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>